Diffusion et propositions de spectacles

pour vos événements Jeune-public et Tout-public

LE FLOCON

Durée du spectacle : 50 minutes

Conte musical théâtralisé - Thème abordé : Noël

Ce spectacle est autonome techniquement pour les jauges inférieures à 120 enfants (son et lumières). Au delà vous pouvez consulter la fiche technique du spectacle en cliquant sur le lien suivant :

DOSSIER PEDAGOGIQUE ET TECHNIQUE

Ce spectacle est adapté aux différents types de lieux de diffusion : Théâtres, salles de spectacles, bibliothèques, écoles, mais également salles des fêtes (autonomes techniquement) et il est jouable en extérieur !

 

Une vidéo ?

La compagnie OKALLI

 

Les créations de la compagnie Okallî (jouées plus de 600 fois dans toute l'Europe) se veulent humanistes, engagées mais surtout "jouables" là où le spectacle vivant ne pose que trop rarement ses valises (en milieu rural, dans les quartiers populaires, loin des théâtres...). Nos créations connaissent un succès reconnu d'un public large et populaire. Considérant l'échange et le partage comme un vecteur essentiel dans la société, Okallî s'e#orce d'ouvrir son travail de création et de le rendre abordable par tous (le local de la compagnie est ouvert à tout le monde et chacun peut ainsi, s'il le souhaite, assister à une répétition, regarder et même participer à la création des décors, poser des questions sur les techniques d'éclairage et de sonorisation...). C'est aussi dans cette optique de transmission de savoir et de culture qu'Okallî propose ses créations dans les établissements scolaires.

Nicolas Ehemann

 

Né 1977 à Erfurt en ex-R.D.A., il entame ses études au conservatoire de musique d’Erfurt à l’age de 5 ans. 

Diplômé du CNR, auteur, metteur en scène, compositeur - arrangeur et comédien - musicien. Des études supérieures de lettres allemandes à la faculté de Lille III  le prédestinent tout d’abord à une carrière d’enseignant. 

 Il enseignera l’Allemand durant 4 années (à l’école régionale des déficients visuels de Loos, ainsi qu’en écoles primaires à Loos quartier des Oliveaux). 

 

Sa première création se nomme « Graine de Fleur ». Une pièce traitant d’écologie et de développement durable. Montée avec Thomas Dassonville, cette pièce jeune-public est jouée depuis 2000. En 2005, il intègre la Compagnie New Stompers et le label Hibou d’chou qui lui fait commande d’une pièce musicale solo Jeune Public qu’elle produira: Ce sera la naissance de « L’arbre Millénaire » puis du “Secret des Mérides. Egalement en 2005, suite à une commande de la ville de Villeneuve d’Ascq pour le service jeunesse, il écrit, compose et met en scène un Opéra Rock Jeune Public : « Vaertek », interprétée par Juliette Kapla. (www.vaertek.fr). On l'aura vu jadis dans les « Tontons zingueurs », « Les Givili » (Tire Laine)", les « 13 à Table », « Pravda », « Mademoiselle ! » etc... . Il a collaboré en tant que 1er violon et arrangeur de l'orchestre à une comédie musicale de variété avec en vedette Amel Bent, Billy Crowford et la "Star Acc. 5"... 

Franckie Defonte est né en 1972 à Liévin.

Parallèlement à ses études universitaires (Licence de Lettres modernes), il entre au Conservatoire d'Art Dramatique d'Arras, dont il a obtenu le premier prix de comédie en 1999. Il suit les cours de l'Ecole des Arts du cirque de Lomme (acrobatie, équilibre, jonglerie) et poursuit sa formation, notamment avec Catherine Dubois du Théâtre du Mouvement et Alain Mollot du Théâtre de la Jaquerie de Villejuif (méthode Lecocq). Il a notamment joué au théâtre dans Prévert dans tous ses états, Chroniques des jours entiers et des nuits entières de Xavier Durringer, Mangeront-ils de Victor Hugo, Le Jeu de la feuillée de Adam de la Halle, Voix d’eau de Luc Tartar (mises en scène de Thomas Gennari) ; L’Histoire du Soldat d’Igor Stravinski (sous la direction de Lou-Ysar) ; D'un voyage l'autre..., d'après Voyage au bout de la nuit de Louis- Ferdinand Céline (création collective Teknè - tournée en France et en Pologne) ; Le Foulard rouge de Frédéric H. Fajardie, Poèmes accordés (pour Escale des lettres) ; Les Congiés de Jean Bodel (traduction de Sylvie Nève) (sous la direction de Stéphane Verrue) ainsi que dans Débrayage de Rémi De Vos (pour la compagnie BVZK). En 2006, il écrit et crée, à Reims, au Pas-Sage en collaboration avec Nicolas Millet, Tout pour le pire, un one man show où il dépeint au vitriol la bêtise humaine, l'extrémisme religieux et l'aveuglement politique. Par ailleurs on a pu le voir à la télévision dans de nombreux seconds rôles notamment aux côtés de Jacques Gamblin, Olivier Marchal ou encore Daniel Prévost dans le très remarqué télé!lm Monsieur Joseph, réalisé par Olivier Langlois.

- Contact -

Jan Duszynski

direction@lezouave.org

0672 47 36 86