Diffusion et propositions de spectacles

pour vos événements Jeune-public et Tout-public

En déambulation ou en statique, un festival de pastiches, de sketchs et ’improvisations loufoques, entre musique et théâtre de rue. Un spectacle tout public... et très proche du public. (close up)

 

New Stompers revisite le New Orleans (L. Armstrong, S. Bechet etc.), la chanson française (B. Vian, N. Ferrer etc.) Et la musique de variété (Tino Rossi, Sheila...)

 

Cependant, pour s’adapter davantage aux événements, New Stompers a aussi conçu des répertoires diversifiés et quelque peu décalés par exemple sur “l’écologie, les saveurs et le mieux vivre” ou encore le Père Noël.

“ ...C’est une charge de cavalerie, un festival de cavalcades, un joyeux bazar savamment inorganisé où l’intuition est nourrie par la vieille connivence et la subtile complicité. C’est culturellement rafraïchissant  et abdominalement très douloureux à la fin, car on a ri!”

 

Ferme Ronny Coutteure

Les New Stompers à Antibes / Juan les Pins

Régis Deneque

WASHBOARD, PERCUSSIONS, CHANT, OUTILS...


Régis est incontestablement le batteur de l'orchestre, vu qu'il n'y a qu'un batteur et qu'il est en quelque sorte le chef d'orchestre. Cet as du bricolage a réuni autour d'un Wash Board (planche à laver), cloche, wood block et autres ustensiles hétéroclites. Mais il pratique aussi ce qu'il appelle "l'urban drum" où tout pilier, panneau, comptoir, table, verre et autre support improvisé enrichit ses solos... Vous voilà prévenus, garez-vous !

Erick Blondeel

SOUZAPHONE, CHANT...


Combien de fois entend-on, en passant une journée avec les New Stompers, les autres dire d'Erick : "Attention, cet homme est fou ! " Vous ne me croyez pas ? Bon ! :
Un jour de 14 juillet, alors que la Fanfare municipale paradait en tenue militaire et en rangées de 5, Eric, qui se trouvait (inhabituellement) dans un bistrot, prit son tuba et se joignit au cortège avec sa chemise hawaïenne et ses culottes courtes et se mit à jouer de son instrument en tentant vainement de se mettre au pas. Il faut dire que chez les Blondeel, on est fanfaron de père en fils.

Claude Beaucarne

TROMPETTE

André "dédé" Labit

BANJO

- Contact -

Jan Duszynski

direction@lezouave.org

0672 47 36 86